Accueil > 3. Créer un site Internet > Créer sa chaine YouTube & Podcast

Le Tascam DR-40 pour enregistrer un podcast de qualité en 2 minutes – Podcast #71

Publié le 15 octobre 2015

Enregistrer un podcast avec le Tascam DR-40 est un vrai régal. Test Tascam Dr-40 vs Zoom H4n. Les 4 avantages REDOUTABLES pour obtenir un enregistrement MP3 de qualité !

Si vous être blogueur ou un podcasteur, si vous désirez enregistrer votre voix cet article est pour vous. Si comme moi,  vous désirez enregistrer un podcast de qualité, il faut tester du matériel pour apprendre et progresser en qualité. Obtenir un son qualité radio, c’est cool non ?

J’ai toujours eu horreur des mauvais sons : grésillements, enregistrements sourds ou trop aigus, volume trop faible puis trop fort… Rien de plus désagréable et de non professionnel. Si mes épisodes audio sont de la sorte, surtout écrivez moi, il faut que je m’améliore !!!

J’ai commencé mes épisodes audio avec un simple micro-cravate à 30€. L’expérience d’enregistrer mon podcast me plaisant, j’ai ensuite acheté un très bon micro, le Rode Podcaster. Franchement, j’adore sa qualité.

Le point fort du Rode Podcaster : sa qualité ultra précise. Mais son inconvénient, c’est qu’il doit être connecté à un ordinateur pour fonctionner (connexion USB) et requiert un bras articulé – car il est lourd.
Il ne m’était franchement pas confortable de réaliser des interviews : soit je devais me déplacer avec mon ordinateur + micro, où je devais faire venir la personne à interviewer dans ma salle d’enregistrement.

Du coup, j’ai commencé à chercher des solutions.

Un micro autonome pour un blogueur qui podcast 🙂

Mes critères étaient :

  • Portable : enregistrer le podcast où que je sois. En tant que nomade, c’est bien le plus important ;
  • Relativement peu encombrant & léger ;
  • Une autonomie suffisante (électrique et stockage audio) ;
  • Évidemment, un son haut de gamme ;
  • Maximum 300€

Du coup, j’ai retenu 2 produits :

Outre le fait que le Zoom soit un peu plus cher, les critiques sur internet me laissaient entendre que le Tascam DR-40 était un poil meilleur. Mais surtout, j’avais eu l’occasion d’écouter plein de podcast enregistré à l’aide d’un Tascam DR-40. L’affaire était bouclée.
Pour être précis : Tascam DR-40 est un enregistreur portable de 4 pistes intégrant des micros statiques orientables.

D’ailleurs, voici une vidéo qui permet de comparer les 2 appareils :

4 avantages REDOUTABLES qui font que le Tascam DR-40 s’avère un bon choix

Je ne vais pas vous faire ici la revue produit ou profil technique détaillée, car d’autres sites le font mieux que moi comme celui-ci par exemple :

http://www.lesnumeriques.com/enregistreur-numerique/tascam-dr-1-p9836/test.html

Le kit exact que j’ai acheté :

  • l’enregistreur Tascam DR-40
  • Kit moumoute
  • Un tripode court.

#1 Qualité audio

Le Tascam DR-40 est équipé de 2 micros à électret, donc très sensible. A l’origine, le Tascam DR-40 est plus fait pour la prise de son en studio d’un petit orchestre et non pour la prise de voix.
Quand une mouche passe à 40cm du micro, réglé à une sensibilité de 50/100, on l’entend !
Les épisodes audio pour mon blog sont enregistrés avec le Tascam DR-40 depuis le n°64. Quand pensez-vous ? N’hésitez surtout pas à me donner vos critiques, ça m’aide !

#2 Prise en main

Enregistreur Tascam dr 40

Enregistreur Tascam dr 40

Alors là, franchement, ça été facile. Une matinée : 1h pour lire en détail le mode d’emploi – très important pour bien comprendre l’appareil dans son ensemble.

Le Tascam DR-40 est vraiment simple. Plus simple qu’un simple appareil photo ou téléphone !

#3 Efficacité

Là aussi, le Tascam DR-40 est génial.

Ma procédure :

  1. Branchement des oreillettes pour vérifier la qualité,
  2. Mise en route,
  3. Pré-lancement de l’enregistrement pour les réglages,
  4. Enregistrement
  5. Je fais pause, reprend, pause, reprend etc
  6. Bouton Stop

Pragmatique, rapide, les réglages sont faciles à comprendre.

#4 Installation

Petit détail technique : je recommande d’installer le Tascam DR-40 sur un pied (tripode court ou d’appareil photo). Car si vous le tenez dans la main, des sons parasites sont capturés.

Perso, j’utilise un trépied d’appareil photo que j’élève à la hauteur de mon visage. Je me positionne à max. 25cm des micros.

Les petits points faibles – selon mon usage et mes compétences

#1 Trépied requis

J’aurais bien aimé pouvoir tenir le Tascam dans la main pour mes enregistrements. A cause de petits bruits parasites, c’est délicat. Mais je vais approfondir mes connaissances à ce propos.

#2 Sensibilité des micros

La sensibilité des micros est très fine – normal ce sont des micros à électret. Du coup, il me faut éteindre ventilateur ou clim, être dans une pièce avec une bonne acoustique.
C’est de toute façon un prérequis pour n’importe quel enregistrement, mais je trouve davantage pour le Tascam DR-40.

Encore une fois, je ne suis pas pro du son. Je vais certainement encore découvrir des astuces pour avancer à ce propos.
Ce qui est clair : il faut un kit « moumoute » pour éviter les bruits parasites causés par le vent et l’air de votre bouche pour les sons explosifs comme « p », « b »…

A quand votre tour, quand enregistrez-vous votre 1er podcast ?

Enregistrer mon podcast a très certainement été le meilleur exercice – après le voyage (Inde) – pour progresser personnellement. Qualité d’élocution, vitesse & tonus de la voix…
C’est en autre grâce au podcast que j’améliore ma prononciation en anglais ! (mon podcast est aussi en anglais, sur biz200.com).

Le fait de voyager beaucoup – je passe 6 mois de l’année en Asie en ce moment, la portabilité du Tascam DR-40 est clairement un atout.
J’adore ce micro !

En complément, j’ai aussi acheté un kit et le micro Rode SmartLav, qui peut se connecter au Tascam DR-40…. Ça fera l’objet d’un prochain article !

Des questions ?

J’adore lire vos questions et commentaires ! Ça me fait plaisir et ça m’aide à avancer. Alors posez-moi toutes vos questions sur ce formulaire, j’y réponds dans mon prochain épisode audio.