Accueil > 1. Quelle stratégie d'entreprise avec Internet > Développer ses ventes

Comment repérer un menteur – Vidéo TED

Publié le 25 septembre 2014

Le mensonge fait partie de notre vie. Saviez-vous que nous sommes confrontés au mensonge entre 10 et 200 fois chaque jour ? Comment le détecter ? Quel est son impact ?

Le mensonge fait partie de notre vie. Saviez-vous que nous sommes confrontés au mensonge entre 10 et 200 fois chaque jour ? Comment le détecter ? Quel est son impact ?

En dehors de savoir si le mensonge est bien ou mal, je m’intéresse à comprendre son impact sur le business. Et dans l’objectif de développer mon entreprise et d’éviter de gaspiller du temps, comment je peux mieux détecter le mensonge et anticiper en conséquence (face à un commercial, dans la prise de décision, dans la vente…) ?

Découvrez comment détecter un mensonge

Je n’ai pas la prétention de donner un coup sur le non-verbal dans cet article, mais de faire une introduction à ce domaine.

J’ai sélectionné cette vidéo de Pamela Meyer lors d’une conférence TED.

Les indices

Le langage – volume, débit, vocabulaire… -, le langage non-verbal qui représente 80% de la communication, le contexte sont autant d’éléments à prendre en compte.

Très clairement, les éléments très important à analyser est bien sûr le langage non-verbal. C’est une mine d’or d’informations !
J’aurais l’occasion de traiter de ce sujet dans des articles à venir !

La question

Un élément très intéressant que dit l’oratrice : « Le mensonge est un acte coopératif ». Comprendre : le mensonge est toujours validée par les deux parties : le menteur et celui/celle qui reçoit le mensonge. Les deux l’approuve. Dans le cadre d’une négociation commerciale ou lors de la signature d’un contrat chez un fournisseur, jusqu’où acceptez-vous le mensonge de votre interlocuteur ? Quels impacts sur le court des négociations ?

Autrement dit, jusqu’où se laisse-t-on « manipuler », et comment se protéger ?
– pour éviter cette commande à x € que vous ne souhaitez pas vraiment mais où vous manquez de conviction intérieure pour avorter la procédure –