Accueil > 3. Créer un site Internet > Créer sa chaine YouTube & Podcast

4 ingrédients pour enregistrer un podcast comme un Pro – épisode #70

Publié le 11 octobre 2015

Le podcast est souvent sujet de fantasmes et de controverses. Beaucoup veulent enregistrer un podcast mais peu passe à l’action. Alors que c'est tout simple !

Enregistrer un podcast n’est facile pour personne, mais quand on se prend au jeu, impossible de s’arrêter !

Les problèmes pour enregistrer un podcast sont nombreux : qualité sonore, qualité du contenu, publication… Le problème premier pour un podcaster, c’est de pouvoir produire un son de qualité, agréable à écouter sur tous les supports : téléphone en mode haut-parleurs, casque/oreillette, enceintes surround…
Je suppose que comme moi, vous n’êtes pas ingénieur son

Même si vous n’avez aucune compétence particulière en montage audio (comme moi !), ni en enregistrement audio… et même si vous avez un petit budget, vous pouvez enregistrer un épisode audio de qualité facilement dès aujourd’hui.

4 ingrédients de base

Avec mon recul, il vous faut ces 4 ingrédients pour obtenir un bon podcast :

  1. Un bon micro,
  2. Retouche audio,
  3. Publication sur une plateforme efficace,
  4. Vous – enfin, votre voix.

Ingrédient #1 : le micro

Vous vous en doutez, pour enregistrer un podcast, il faut commencer par un bon micro.

J’ai commencé exactement les enregistrements audio en Août 2014, en Inde… au tout début de ce blog… avec un micro-cravate super bas de gamme et l’application mobile Smart Voice Recorder.
Au passage il existe plusieurs application pour smartphone pour enregistrer un podcast, tout dépend de vos besoins 🙂

Je considère qu’un bon micro démarre à 100€. Mais, franchement, à 50..70€, vous pouvez en avoir des sympa comme le Rode SmartLav.

Aujourd’hui, je travaille avec le micro Tascam DR-40 et son kit moumoute (total d’environ 240€ sur Amazon).

Ingrédient #2 : retouche audio avec Audacity

Etant sous PC, j’utilise Audacity pour faire mes montages et retouches audio. Il est complet et gratuit.
Il existe FinalCut sous Mac. Un autre aussi, c’est Adobe Audio.

Lorsqu’on doit enregistrer un podcast de qualité, il faut toujours retravailler un minimum votre fichier audio.

  • Pour enlever les impuretés et bruits parasites,
  • Pour corriger les volumes,
  • Pour couper le début et la fin (souvent un petit bruit quand appuis sur les boutons Record & Stop de l’appareil),
  • Et éventuellement un montage de plusieurs fichiers audio.

Voici la procédure que j’applique aujourd’hui à mes podcasts sur Audacity :

  1. Réduction du bruit (suppression des parasites),
  2. Compresseur,
  3. Normaliser,
  4. Graves et aigus.

Ça prend 5 minutes !

Vous pouvez trouver ici un tutoriel pour la prise en main d’Audacity : ici

Ingrédient #3 : la diffusion sur une plateforme adaptée

Il existe beaucoup de site Internet qui permettent la publication de podcast. Il faut bien distinguer 2 types de services :

  • Les plateformes qui hébergent et diffuse vos podcasts,
  • Et celles qui ne font que diffuser – mais n’héberge pas. Comme iTunes.

Bien sûr, certaines plateformes sont gratuites, d’autres payantes…
J’ai listé ici les plateformes qui hébergent et diffusent les podcasts :

Et ici les sites internet qui diffusent vos enregistrements audio :

  • iTunes,
  • TuneIn,
  • Stitcher (je me suis apperçu que si, finalement, cette plateforme permet l’hébergement d’audio).

Vous pouvez aussi, éventuellement, publier vos audio transformés en vidéo sur YouTube, Dailymotion, Vimeo…

Ingrédient #4 : votre voix

Aussi évident qu’il soit, votre voix est le moteur de votre podcast. Avant même le sujet que vous traitez, avant même le vocabulaire que vous utilisez.

Votre voix, plus exactement votre tonus, vitesse, timbre, accentuation font ressentir votre enthousiasme, votre inspiration… ou votre non préparation ou non-professionnalisme, stress, ennui, colère, dégoût…

Votre voix, c’est votre capital pour enregistrer un podcast qui marche. Croyez-moi, qui parle souvent trop vite, qui manque d’articulation, je sais de quoi il s’agit !

Du recul pour mieux progresser

Comme pour toute activité où un public vous écoute, il faut toujours se mettre à la place de votre auditeur et donc prendre du recul pour s’améliorer.

Il faut entendre les critiques – c’est le cas de la dire ! Un indicateur de qualité, indéniable et factuel : le nombre d’écoutes !

Pour s’auto-améliorer, l’écoute de podcasts de ses confrères est un bon exercice !

Prochain article à venir : je vous présente le micro Tascam DR-40 que j’utilise et ma procédure pour enregistrer un podcast !

Des questions ?

J’adore lire vos questions et commentaires ! Ça me fait plaisir et ça m’aide à avancer. Alors posez-moi toutes vos questions sur ce formulaire, j’y réponds dans mon prochain épisode audio.